Nous allons tous très bien, merci

Lorsque mon choix s’est porté sur « Nous allons très bien, merci« , mes seuls critères de sélection furent la couverture, la taille et aussi –beaucoup- l’éditeur. Je n’avais ni lu la quatrième de couverture ni même pris le temps de m’intéresser davantage à son auteur. Est-ce la raison du sentiment si contradictoire que j’ai éprouvé une…

Continuer la lecture