Suréquipée

Certes le rapport de l’homme à sa machine est déjà le sujet de quelques romans. Le grand J.G. Ballard lui-même avait érotisé le lien à la ‘Déesse’ automobile dans son sulfureux roman « Crash ! ». Le roman de Grégoire Courtois n’en est pas moins une remarquable découverte.

Continuer la lecture