Spacefictions blog sur les littératures de Sciences -Fictions

A l’approche de la quarantaine, ma passion d’ado pour la BD se mue progressivement pour les récits fantastiques. Initié très jeune par un père qui me lisait le soir avant que je sombre en douceur dans le mode fantastique des rêves, les merveilleuses aventures inventées par Jules Vernes, ce n’est pas par hasard si je me retrouve désormais sensible aux grands récits d’aventure de la science fiction. J’ai très souvent lu de la Fantasy,(certainement pour retrouver ce bonheur ancien que me procura la découverte de Tolkien,) mais aujourd’hui ce sont bien les romans d’anticipation, de hard fiction ou encore les Space Opéras qui me réjouissent le plus. Alors quitte à aimer, pourquoi ne pas en profiter pour transmettre un petit peu de ce qui fait ma joie lors de ces lectures. C’est ainsi que naquit Space Fictions mon blog dont l’objet n’est autre que de donner l’envie, de susciter l’intérêt, d’éveiller la convoitise.

Pour définir un peu plus mes goûts, je me qualifierai de bon public, mais pas naïf (et à force de lectures, certaines faiblesses nous font vite refermer un livre, incontestablement, on devient toujours plus exigeant). Adepte du plaisir simple je recherche autant les qualités de conteur, que celles, plus délicates, des oeuvres littéraires. Je ne rechigne jamais si l’agrément n’en souffre pas, à une charge politique ou écologique (Et dieux sait que la transposition dans les mondes imaginaires, surtout l’anticipation, favorise cet exercice).
Bon public, aussi, car les raisons de mon ravissement peuvent être multiples, et parfois très éloignées. Il ne sera donc pas étonnant de me voir ici parler d’ouvrage très variés, étrangers voir discordants: Ainsi c’est ma félicité qui devrait guider mes chroniques.

D’une façon générale, l’adage de Jane Austen me va comme un gant:
« if book is well written i always find it too short »